LE PORC A L’ANTIQUE D’ALAIN SENDERENS

Quand tu viens manger chez moi, tu crois que tu vas te régaler tranquille. C’est ce qui se passe la première fois parce que j’essaye de me la jouer bien élevée. Je te prépare mes recettes best-off que je maitrise & qui en jettent.
Si tu reviens, en général, c’est que tu avais fini ton assiette la première fois, et là, ça se gâte …
Je profite de ta confiance &  je te sors des recettes improbables, jamais testées, pas du tout maitrisées ni forcement réussies, sauf si j’ai la chance de la débutante ce qui m’arrive parfois – heureusement.
Après tu crois que tu vas manger chaud: tu rêves! Tu te retrouves à « zyeuter » le plat sans pouvoir te servir parce qu’il faut que je prenne la photo pour le blog. Bien sur, pour les besoins de la mise en scène (je me mets un peu la pression pour les photos – il parait que c’est le nerf de la guerre pour les blogs culinaires) t’es obligé de virer ton assiette, tes couverts & déménager la moitié de la table. Et là, comme le plat fume parce que bien chaud, tu te retrouves à souffler dessus pour éviter la buée sur la lentille de mon appareil photo. Véridique! Spéciale dédicace à Anne-Laure, Thierry, Pauline & Vincent qui ont fait preuve d’une grande patience.

PS: Aux dernières nouvelles, nous sommes toujours amis …

Préparation : 10 minutes la veille ou 6 heures avant & 15-20 minutes le jour J
Cuisson : 1h30

Nombre de personnes :
 6 personnes
Matériel : une cocotte en fonte

INGREDIENTS :

  • 1,5 kg d’épaule de porc désossée coupée en cubes de 70 g environ
  • 24 abricots secs
  • 100 g de raisins secs
  • 4 échalotes
  • 1 cuillère à soupe de miel doux type acacia
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de menthe ciselée
  • 1 cuillère à café d’aneth ciselée
  • 1 cuillère à café de poivre blanc concassé
  • 1 1/2 verre de vin rouge corsé
  • 1 verre de vinaigre de vin
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3/4 de litre de bouillon de volaille
  • fleur de sel & poivre du moulin

PREPARATION :

  1. La veille ou au moins 6 heures avant, mettez les abricots secs à gonfler dans de l’eau tiède.
  2. Faites mariner les raisins secs dans un grand bol dans le vin rouge + le miel + le cumin en poudre + l’aneth & la menthe ciselée & le poivre blanc concassé.
  3. Le jour même ou 6 heures plus tard: Epluchez & émincez les échalotes.
  4. Faites revenir les morceaux de viande dans une cocotte avec l’huile d’olive. Ils doivent dorer sur toutes les faces. Réservez-les.
  5. Jetez l’huile de cuisson restée dans la cocotte. Remettez-le sur feu moyen et déglacez les sucs de cuisson en versant le vinaigre de vin. Portez à ébullition. Raclez bien le fond de la cocotte pour récupérer tous les sucs de cuisson de la viande.
  6. Laissez doucement évaporer.
  7. Ajoutez les échalotes et faites revenir à feu doux pendant 4 à 5 minutes.
  8. Ajoutez le bouillon de volaille.
  9. Remettez les morceaux de viande dans la cocote avec les abricots secs égouttés et aussi les raisins secs avec leur marinade.
  10. Salez & poivrez.
  11. Laissez cuire 1 heure 30 environ à feu moyen en surveillant bien que la viande soit toujours immergée. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire.
  12. Ce plat est meilleur réchauffé donc n’hésitez pas à le préparer la veille.
  13. Ce plat se congèle sans problème donc n’hésitez pas à préparer de grande qualité & à congeler des portions pour une ou deux personnes d’avance.
  14. Servez avec des carottes rôties et une purée de céleri maison évidemment.

Imprimer la recette

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Coucou,
    C’est marrant Louis faisait cette recette et je me suis aperçue que je ne l’avais pas notée dans mes tablettes… Merci pour ce rappel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.