PÂTE A TARTINER IMPOSSIBLE D’Y RESISTER

A l’approche de la Chandeleur, les recettes de crêpes se multiplient sur la blogosphère. Du coup, je n’étais pas certaine d’apporter grand chose au débat et……j’ai décidé de changer mon fusil d’épaule en vous proposant une recette de pâte à tartiner. Mais pas n’importe laquelle: celle de Michalak himself, super-héro de la pâtisserie. Du coup, je suis la reine des mamans, l’adorée de Chéri-Bibi et en plus je fais un petit pas vers l’écologie car zéro huile de palme dans cette tuerie. En revanche j’avoue on doit exploser les calories mais la Chandeleur ce n’est qu’une fois par an, non? 
Attention: risque d’addiction maximum!

Préparation :  35 minutes
Cuisson : 30 minutes
Nombre de pots :  2 (type Bonne Maman)
Matériel : 1 robot avec une lame coupante

INGREDIENTS :

  • 270 g de noisettes (bio c’est mieux)
  • 120 g de sucre semoule
  • 150 g de sucre glace
  • 150 g de chocolat au lait à 40% de cacao (Jivara de Valrhona)
  • 25 g de poudre de lait
  • 10 g de cacao amer en poudre (Van Houten)
  • 5 g d’huile de pépins de raisins
  • 3 g de sel fin (une pincée)

PREPARATION :

  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Torréfiez les noisettes 20 minutes environ. Leur parfum doit embaumer la cuisine mais attention de ne pas les laisser trop longtemps sinon elles seront brulées…
  3. Sortez les noisettes du four et frottez-les dans un torchon pour les débarrasser de leur peau (cela n’a pas besoin d’être parfait). 
  4. Préparez un caramel en faisant chauffer 120 g de sucre semoule dans une casserole. Vous pouvez ajouter 2 cuillères à soupe d’eau mais attention de ne pas mélanger pendant la cuisson. Quand le caramel est doré (trop foncé il deviendra amer) ajoutez une pincée de sel fin.
  5. Versez le caramel sur un Silpat ou sur une feuille de papier sulfurisé pour le faire refroidir. Quand il est bien froid et solide, cassez-le en morceaux. 
  6. Mixez le caramel refroidi avec 120 g de noisettes torréfiées. Vous venez de faire du pralin. Réservez. 
  7. Mixez les 150 g de noisettes restantes avec 150 g de sucre glace jusqu’à l’obtention d’une pâte assez épaisse: c’est de la pâte de noisettes. Réservez. 
  8. Faites fondre les 150 g de chocolat au lait au bain-marie.
  9. Mélangez le chocolat fondu avec la pâte de noisettes: vous obtenez ce qu’on appelle du Gianduja. 
  10. Ajoutez la pralin + la poudre de lait + le cacao en poudre + l’huile de pépin de raisin & mixez à nouveau mais pas plus de 5 minutes. 
  11. Mettez la pâte à tartiner dans des pots stérilisés. Elle se conserve à température ambiante facilement plusieurs semaines mais elle aura été engloutie en quelques jours, croyez-moi! 

Imprimer la recette

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *